• Sensibilisation,
             • Suivis de pontes des tortues marines,
             • Études,
             • Suivi des tortues en alimentation,
             • Échouages.

 

 

Le réseau organise des actions de sensibilisation.


Le Réseau agit tout au long de l'année pour la préservation des tortues marines en organisant un programme de sensibilisation auprès du public (participation aux manifestations régionales et nationales, animations scolaires, réunion d'informations des plongeurs,...) et une diffusion de l'information auprès des médias et interlocuteurs cibles.

Il créé également des outils pédagogiques et de communication sur les problématiques de conservation.

Pour de plus amples renseignements sur les possibilités d'animations et supports disponibles, contactez-nous : cliquez ici

Fête de la science à Marie-Galante
Cliquez pour agrandir

 

Exemples de panneaux d'informations (cliquez pour agrandir)

Haut de page
haut de page

 

Le réseau organise également la mise en place de suivis nocturnes ou de comptages traces sur les plages de pontes.

 

Qu'est ce que le comptage traces ?

   Ce travail consiste à inspecter une plage plusieurs fois par semaine pendant la saison de ponte et de compter le nombre de traces de montée de tortue. A partir de la trace, il est possible de connaître l'espèce et d'évaluer s'il y a eu succès de ponte ou non.
Le comptage traces permet de compter sur un site le nombre de pontes par espèce sur la saison.

 

Si vous observez une trace de tortue, voici le protocole à suivre et la fiche à remplir :
Protocole (Pdf - 89Ko) - Fiche comptage traces (PDF - 288Ko)


Traces de tortue luth
Cliquez pour agrandir

En quoi consiste la patrouille de nuit ?


Tortue verte en phase de ponte
Cliquez pour agrandir

   

   Elle se déroule toute la nuit (20h à 6h) durant la saison de ponte. La patrouille consiste à faire des allers/retours sur la plage à l'aide d'une lampe de faible intensité afin de repérer les traces de montée d'une tortue. Lorsqu'une tortue est repérée et qu'elle est en phase de ponte, il est possible, sans la déranger, de la baguer, de la mesurer, de prélever un morceau de peau, ainsi que de localiser le nid.
La patrouille de nuit permet de compter sur un site le nombre de femelles par espèce et le nombre de pontes.

Si vous observez une tortue, voici le protocole à suivre et la fiche à remplir :
Protocole (PDF - 102Ko) - Fiche suivi de nuit (PDF - 91Ko)
Haut de page
haut de page

Pourquoi bague-t-on les tortues ?

   Le baguage des tortues est un moyen d'étude de leur biologie de reproduction (nombre de pontes par femelle, intervalle entre deux pontes, intervalle entre deux saisons de ponte), mais aussi de leur distribution en mer ou de leur durée de vie.

Liste des tortues baguées

Télécharger - PDF (108Ko)



Baguage d'une tortue imbriquée
Cliquez pour agrandir

 

Pourquoi prélève-t-on un morceau de peau aux tortues ?


Mesures de tortues imbriquées
Cliquez pour agrandir

   


   Prélever un morceau de peau permet d'étudier la génétique des tortues et ainsi de déterminer les sous-populations isolées depuis un laps de temps relativement important.

 


Prélèvement d'un petit morceau de peau
Cliquez pour agrandir

      Pourquoi localise-t-on le nid ?

   Localiser le nid permet par la suite de compter le nombre d'oeufs pondus et de calculer le taux de réussite, c'est à dire le nombre de nouveau-nés éclos sur la totalité des oeufs fertiles pondus. Cette manipulation se fait après l'éclosion du nid, soit 60 jours après la ponte.



Bébés tortue luth regagnant la mer
Cliquez pour agrandir

 


Cliquez : Carte intéractive

Regarde où mes soeurs viennent pondre !

Protocole de suivi

Télécharger - PDF (4 Mo)

 

Haut de page
haut de page

 

Depuis 2002 le réseau a mis en place un protocole avec les clubs de plongée (protocole INA Scuba téléchargeable ci-dessous) afin d’effectuer le suivi des tortues en mer. Depuis 2007, le suivi des tortues en mer s’est étendu; il est maintenant mis en œuvre par des apnéistes de l’association Apnée 7 (Protocole téléchargeable ci-dessous). Les données recueillies par les apnéistes permettront d’avoir un suivi des tortues en alimentation sur de nouveaux secteurs, souvent non couverts par les clubs de plongée. liste des clubs participants au programme de conservation cliquez ici

observation d'une tortue imbriquée lors d'une plongée
Observation d'une tortue imbriquée lors d'une plongée
Cliquez pour agrandir

 

Chaque club de plongée participant à cette opération note quotidiennement le nombre de tortues observées sur un site au cours d'une plongée. Quand cela est possible, les espèces sont différenciées.


Les apnéistes notent à chacune de leur sortie le nombre de tortues observées et quand cela est possible, les espèces sont différenciées. Les apnéistes peuvent aussi noter des notes comportementales pour chaque observation, en effet les apnéistes étant attentif à ceux qui les entourent lors d’une apnée peuvent observer des comportements intéressants ou différencier les individus par des caractéristiques 


Ces données permettent d'obtenir sur un mois ou une année :



Indice d’abondance des tortues marines sur différents
secteurs de l’archipel guadeloupéen année 2004 et 2005
Cliquez pour agrandir

 


Protocole Ina Scuba 2011
(PDF - 1800 Ko)
Cliquez pour télécharger


Protocole Ina Scuba 2011 pour les apnéistes
(PDF - 1400 Ko)
Cliquez pour télécharger


Dans ce protocole, on vous explique aussi
comment nous différencier sous l'eau !

             

Résultats généraux 2006

Télécharger - PDF (1,36Mo)

 

Haut de page
haut de page

Les échouages sont aussi recensés. Si vous observez une tortue échouée, allez dans la partie "Questions/Réponses " cliquez iciou écrire à l'animateur du réseau cliquez ici

 


Tortue juvénile échouée sur Petite-Terre
Cliquez pour agrandir

   
Capture accidentelle liée à la pêche
qui a entraîné la mort de la tortue

Cliquez pour agrandir

Si vous observez une tortue morte ou blessée, voici le protocole à suivre et la fiche à remplir :
Protocole (PDF - 100Ko) - Fiche échouage (PDF - 100Ko)

Haut de page
haut de page